Ceinture voiture

Choisissez une marque

Ceinture de sécurité d'occasion, les choses à savoir

La ceinture latérale est un élément indispensable pour votre sécurité, à l’intérieur de l’habitacle. Elle contribue à vous maintenir fermement attaché au siège du conducteur, vous évitant ainsi de vous blesser gravement en cas d’accident ou de choc frontal. Cet équipement obligatoire, sachez-le, peut faire l’objet d’un remplacement si jamais vous constatez une quelconque défaillance. Découvrez ci-dessous des informations essentielles sur la ceinture de sécurité, ainsi que quelques étapes simples pour remplacer cet équipement.

Comment fonctionne une ceinture de sécurité ?

La ceinture de sécurité est un élément à ce point essentiel pour votre sécurité qu’elle est devenue obligatoire en toutes circonstances. Ce qui n’était pas forcément le cas il y a encore quelques années – notons à ce titre que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire officiellement depuis le 1er juillet 1973 pour les passagers avant. Pour les passagers situés à l’arrière, le port de la ceinture est exigé depuis le 1er octobre 1990. Si vous faites l’objet d’un contrôle et que vous ne portez pas votre ceinture, vous encourrez une contravention de 4e classe, c’est-à-dire un retrait de 3 points sur votre permis de conduire. Une amende pourra également vous être infligée, qui s’élève habituellement à 135 euros. Malheureusement, on constate encore que beaucoup de personnes oublient purement et simplement de boucler cet élément de sécurité. Ainsi en 2016, une étude démontre que près de 20 % des personnes tuées dans un véhicule automobile ne portaient pas leur ceinture(1).

Vous l’aurez compris, la ceinture vous permet de demeurer en sécurité au maximum en cas de collision. Elle vous maintient à votre place de conducteur, de manière à ce que vous ne soyez pas propulsé vers l’avant lors du choc. Sans cet équipement de sécurité et à la vitesse moyenne de 50 km/h, le danger de mort augmente gravement.

Quels sont les éléments constitutifs d’une ceinture de sécurité ?

Voici les éléments fondamentaux de votre ceinture de sécurité :

  • Une ceinture en tissu : c’est cet élément en particulier qui retient le passager en cas de choc.
  • Un rétracteur de ceinture ou enrouleur à cliquet : lorsque vous n’utilisez pas votre ceinture, celle-ci n’est pas tendue et est prise en charge par un boîtier inertiel. De cette façon, votre ceinture ne traîne pas et s’enroule automatiquement. On retrouve dans le rétracteur un système de bobine et de ressort.
  • Une languette métallique : c’est cette partie de la ceinture, généralement en métal, qui vient se clipser à l’intérieur du boîtier attache-ceinture.
  • Une boucle de maintien.
  • Une attache pour ceinture de sécurité : ce bloc indépendant du rétracteur se trouve de l’autre côté du siège. Il accueille et maintient la ceinture tendue durant la conduite.

La plupart des ceintures de sécurité disposent ainsi de trois points d’ancrage, avec une sangle abdominale et une sangle diagonale. L’objectif est d’améliorer le couplage entre le corps et le siège. L’importance de cette technologie est telle qu’elle a été rendue obligatoire par le Code de la route, d’abord pour les passagers avant en 1967, puis pour les passagers arrière en 1978. En Europe, ce système fait l’objet d’une réglementation particulière, par l’entremise du règlement n°16 de la CEE-ONU.

Quels sont les différents types de ceintures de sécurité ?

Il existe actuellement plusieurs types de ceintures, faisant bien entendu l’objet d’une homologation :

  • La ceinture de sécurité à enrouleur: elle est contenue à l’intérieur d’un petit boîtier, et fonctionne la plupart du temps à l’aide d’un ressort de rappel et d’un système inertiel. Lorsque la ceinture se déroule trop rapidement, un cliquet la bloque.
  • La ceinture de sécurité à prétensionneur ou « dispositif de précharge » : ce système fonctionne à l’aide d’un prétendeur de ceinture, qui se déclenche en cas de choc et tire la ceinture vers l’arrière. Le corps du conducteur est ainsi plaqué énergiquement contre le dossier du siège. De la même manière que d’autres dispositifs de sécurité présents dans l’habitacle (airbags, etc.), le prétendeur de sécurité est équipé de capteurs permettant d’analyser la vitesse du véhicule en mouvement, ou les effets d’un choc en temps réel. Il s’agit donc d’un équipement plus sûr qu’un système de sécurité classique.

Comment entretenir une ceinture de sécurité ?

La ceinture de sécurité n’est pas à l’abri de phénomènes d’usure, au même titre que d’autres équipements de sécurité de l’habitacle. Dans tous les cas, sachez qu’une ceinture en mauvais état peut devenir un motif de contre-visite lors du contrôle technique.

Pour commencer, il arrive fréquemment que le tissu de la ceinture soit encrassé. Dans ce cas, il vous faudra utiliser dans l’idéal un nettoyant pour tissus ou un produit de nettoyage tout usage, conçu pour éliminer les taches. Utilisez dans tous les cas un produit qui ne contient pas d’agent blanchissant, et vaporisez-le tout le long de la ceinture en prenant soin de la tirer et de la dérouler complètement – utilisez un dispositif de serrage comme une pince à linge ou fixez une bride métallique à proximité directe de l’enrouleur.

Il se peut également que le boîtier attache-ceinture soit encrassé, de sorte que la ceinture ne « clipse » plus correctement. Commencez déjà par nettoyer l’intérieur du boîtier à l’aide d’un aspirateur par exemple. Ce premier entretien pourra suffire dans bien des cas pour réactiver le mécanisme.

Comment remplacer une ceinture de sécurité à l’avant ?

La plupart des autres problèmes liés à la ceinture de sécurité concernent le rétracteur. Si, après plusieurs essais, vous constatez que votre ceinture de sécurité peine à se rétracter, vous devriez peut-être en changer le mécanisme. Étant donné qu’il s’agit d’un équipement de sécurité, il sera vivement recommandé de confier la tâche du remplacement à un professionnel de l’automobile. Néanmoins, voici les quelques étapes à réaliser pour remplacer la ceinture de sécurité à l’avant du véhicule :

  • Pour le remplacement effectif, assurez-vous de disposer d’un modèle de ceinture équivalent à l’ancien.
  • Pour plus de sécurité avant le travail, on recommandera de débrancher le câble négatif de la batterie. Glissez ensuite entièrement le siège vers l’avant.
  • Repérez l’ancrage inférieur, dissimulé par un cache. L’ancrage se trouve le plus souvent derrière l’extrémité de la glissière du siège, côté porte. Retirez doucement le cache de l’ancrage en vous servant de votre tournevis et déposez le boulon à l’aide d’une clé adaptée. Notez bien l’ordre des éléments que vous dévissez, de manière à les remettre dans l’ordre par la suite.
  • À un moment donné, vous aurez besoin de retirer la garniture basse du pilier central. Celle-ci se trouve du côté de la portière : pour l’enlever, vous devrez vous aider la plupart du temps d’un tournevis et de vos mains, en prenant soin de déclipser délicatement l’ensemble.
  • Derrière la garniture se trouve le système de sécurité avec l’enrouleur et le prétentionneur. Dévissez le boulon à l’aide de votre clé spéciale, puis retirez le mécanisme de sécurité de son logement. Démontez la connexion située au niveau du prétentionneur, en utilisant si besoin votre tournevis. Déposez l’ancien système.
  • Passez à l’ancrage supérieur : retirez le cache (dans certains cas, faites pression des deux côtés tout en tirant vers vous). Enlevez la vis de type torx, en utilisant un équipement spécifique pour les vis torx (du T10 le plus souvent). Déposez ensuite la vis qui maintient encore la sangle. À ce stade, vous êtes parvenu à retirer l’ensemble du système, il ne vous reste plus qu’à procéder en sens inverse pour poser la nouvelle ceinture.
  • Le plus simple consiste à déposer dans un premier temps le prétentionneur dans son logement. Tirez doucement la ceinture jusqu’à l’ancrage supérieur et posez la vis, en serrant assez fort. Reposez le cache.
  • Reposez les différents éléments de la garniture basse en clipsant, en n’oubliant pas de repasser les joints correctement. Positionnez l’ancrage inférieur et posez le boulon.

À noter que l’attache-ceinture peut aussi faire l’objet d’un remplacement. Ce système se trouve de l’autre côté de votre siège, face au tableau de bord :

  • Commencez par abaisser votre banquette vers l’arrière : vous constatez que les attaches sont reliées à un câble, retirez-le, et mettez le nouveau système à la place, en prenant soin de clipser l’ensemble dans son logement d’origine sous ou derrière le siège.
  • Retirez la vis qui maintient l’attache, en vous servant d’une clé (généralement une clé de 17 fera l’affaire), puis retirez l’attache. Placez ensuite le nouveau système au même endroit et revissez. Lorsque vous êtes bloqué, vous pouvez arrêter de visser.

La ceinture de sécurité est un organe essentiel pour la sécurité à l’intérieur de l’habitacle. Il fait d’ailleurs l’objet d’une homologation particulière, de telle manière que vous devez impérativement vérifier le bon fonctionnement du système lorsque vous prenez la route. Notez que l’entretien ou le remplacement de la ceinture se révèle relativement simple. Mais pour des raisons évidentes de conformité, on aura tendance à préférer l’intervention d’un garagiste professionnel. De manière générale, on estime qu’une ceinture neuve coute approximativement 200 euros, sans la main-d’œuvre à définir selon le concessionnaire. Vous trouverez très facilement des systèmes complets de sécurité d’occasion ou dans une casse à proximité de chez vous.

DEJOUX
LOTISSEMENT INDUSTRIEL 03230 LUSIGNY
Top